Skip to content

Quand l’argent ne rapporte plus

06/09/2011

Denis Beaubois et la valeur de l’art : une question perpétuelle.

Son œuvre « Currency« , 2 paquets de billets de banque australiens totalisant 20.000 dollars (15.000 euros), est passée aux enchères à la maison  Deutscher and Hackett. L’estimation entre 15.000 et 25.000 dollars reflétait une incertitude du désir des enchérisseurs de payer la valeur entière de l’œuvre, ainsi que la possibilité d’un intéressé s’aventurant à payer plus pour du cash qu’il pourrait aussi qualifier d’art.

En fait, le prix est allé jusqu’à 21.350 dollars : ce qui veut dure au dessus de sa valeur financière. Mais il faut savoir que cette somme incorporait la commission imposée par la maison de vente (22%).

Donc, le réel prix de l’oeuvre n’était donc que de 17.500 dollars.

L’artiste et  l’acheteur n’y ont donc rien gagné. Une vente à perte en d’autres termes.

Les commissaires priseurs quant à eux ont fait une affaire de 3.850 dollars.

Beaubois ne se soucie de rien : l’argent mis en vente provenait d’une bourse du Conseil Artistique Australien.

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :