Skip to content

Non à la contrefaçon

18/05/2011

Mercredi dernier, les douanes genevoises ont saisi 24 fauteuils et canapés attribués à Le Corbusier.

Ce furent principalement des chaises LC2 – LC3 et la fameuse chaise-longue LC4 qui furent concernées.

Il y a donc eu destruction de ce mobilier peu couteux mais vendu comme du vrai Le Corbusier ce qui est inacceptable.

Cette destruction chanceuse pour le milieu de l’immobilier a évité une vente qui aurait pu rapporter près de 100 000 francs suisses (environ 80 000 euros) au commerçant genevois ayant commandé les meubles.

D’après Jérôme Coquoz, directeur des douanes à Genève, le commerce des contrefaçons ne connaît pas la crise. Au cours des trois premiers mois de l’année 2011, les saisies de faux ont augmenté de 31 % par rapport à la même période l’an passé

Internet est une arme redoutable : le marché des contrefaçons explose, et devient difficilement contrôlable. Dans le cas de ces faux Le Corbusier, la minceur du cuir et le mauvais travail sur les éléments métalliques étaient des indices immédiats.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :