Skip to content

Serge Gainsbourg chez Sotheby’s

06/12/2010

Serge Gainsbourg bien connu pour sa provocation est désormais un icône de la chanson française.

Il était et reste le mauvais garçon doué capable de se distinguer dans la pop commerciale stylisée (les ritournelles acides écrites pour France Gall)  comme dans la réinterprétation conceptuelle des classiques musicaux ou littéraires (Melody Nelson).

Dandy du son, mais aussi de l’image, le musicien s’est entouré des plus grands noms, pour créer une multitude de personnages ambivalents, s’éloignant de la trop fréquente dichotomie Gainsbourg / Gainsbarre auquel on le cantonnait.

Et biensût plus récement le film « Gainsbourg (La vie héroique) ».

Sotheby’s va donc mettre en vente des clichés du Serge travesti (pris par William Klein) pour le disque « Love on the beat » (4.500 Euros) . D’autres photographes réputés complèteront la palette. Parmi eux, un polaroid unique de Helmut Newton (environ 15.000 Euros). ou encore un noir et blanc avec Serge & Jane par Michel Giniès (700 Euros).


Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :