Skip to content

Une Australienne à Paris

22/11/2010

Vee Speers est une photographe qui est presque Parisienne car elle y vit depuis 20 ans.

Elle a étudié cet art à Brisbane. Faisant une courte visite dans la Capitale Française en 1990, elle fut conquise et y resta.

Afin d’améliorer ses connaissances elle assista les photographes de mode.

Elle fut attirée pour photographier les sujets inhabituels : les coulisses de cabarets, les gens eccentriques. Ses travaux ont été exposés dans le monde entier.

Il y a même un série « immortal« . Elle reflète la fugacité de la beauté dans une société qui s’obsède à faire geler le temps. Les paysages sont ceux de la partie la plus reculée de l’Australie. Les jeunes modèles sont placés dans un espace qui n’est ni passé, ni futur et le fait d’être sans vêtements représente cette continuité et une non appartenance.

Le lien paysage-personnage étant similaire à des animaux dans leurs environnements.

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :