Skip to content

Chaussures pour Colette | 29 Nov au 31 Déc

11/11/2010

Jeune très jeune pour une carrière prometteuse. Eugène Riconneaus est un talentueux chausseur.

Il s’est associé avec Colette et Thomas Erber.

Ce qui l’intéresse c’est le désir de donner au luxe une définition plutôt qu’une technique de vente. Sa première expérience fut de revisiter un soulier de sport. Un détournement en un objet unisexe – blanc avec des rebords dentelés ainsi que des pompons de cuir interchangeables du style mocassin.

Pour accentuer la durée et la curiosité, la paire de souliers est accompagnée d’un kit «brosse crêpe » et d’un pot de cirage pommadier blanc édité par Saphir, destiné à embellir et faire durer ce cuir assez rigide.

« Ce soulier n’a pas de saison et donc pas de limite. Il ne sera disponible qu’en sept paires, au prix de 550 euros »

La raison pour laquelle se fut la chaussure plutôt que les chapeaux, c’est le fait qu’Eugène faisait beaucoup de skate et que ses chaussures s’abîmaient rapidement.

Mais désormais c’est du haut de gamme – du sur-mesure.

Il faut un minimum de 3 rendez-vous pour concevoir un soulier. C’est un travail de confection et d’écoute aussi pour hommes que pour femmes.

Son projet : un court-métrage sur la relation entre une femme et la conception d’un soulier.

Donc, pour découvrir les oeuvres >

Eugène Riconneaus pour le Cabinet De Curiosités de Thomas Erber

Du 29 novembre au 31 décembre

Colette, Paris 1er

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :