Skip to content

La propreté du Septième Art

22/09/2010
tags:

Apparemment même le cinéma a sa part d’émissions de carbone.

Le collectif Ecoprod lutte depuis plusieurs mois afin d’éclaircir la situation et utilise un outil : un calculateur carbone destiné au 7ième Art.

Le 22 Septembre 2010 Ecoprod a  même donné une présentation du rapport d’étape du projet collectif et la première démonstration de cet outil unique destiné aux productions cinématographiques et audiovisuelles.

Ce bureau de recherche existe depuis 2009 et veut un cinéma propre. Une campagne fut menée auprès des pros du cinéma et de l’audiovisuelle.

Qui pensait que le cinéma allait se faire tester pour ce genre pollution indirecte.

Et bien oui…Lors de tournage, il faut en prendre en compte divers facteurs tout comme une petite ville :

  • matériel électronique,
  • énergie,
  • transports,
  • déchets.

Cette empreinte carbone est belle et bien réelle. Ce n’est pas que du gaspillage. Chaque secteur essaye individuellement de faire de leur mieux pour atténuer les dégâts.

Des fiches techniques sont même à disposition afin d’aider à sauver notre planète. Du style « les gestes qui sauvent » tout comme les secouristes.

« Le moindre tournage de
long métrage nécessite
400 à 600 piles pour
la prise de son, qui sont
jetées, encore chargées »

Désormais, en 30 minutes ce  nouvel outil permettra de détaillé l’impact écologique de chaque tournage.

Après ce sera aux producteurs/ réalisateurs de faire le nécessaire pour réduire cela.

Il n’y aura pas de contraintes directes mais ceci obligera à mieux préparer les tournages en diminuant la consommation électrique, par exemple.

Le comportement est en fait similaire à l’industrie automobile ou tous fabricants se creusent l’esprit pour améliorer l’environnement,  et tentent de mettre à disposition dans certains centre de location de voiture en France des flottes de véhicules moins polluants (hybrides & électriques). Comme disent nos voisins Britanniques  « it is common sense« .

Mais, pas de panique car l’industrie cinématographique n’est pas la pire – mais il faut bien commencer et le cinéma à « l’impacte le plus important en terme d’image« .

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :